© Cécile Dureux

Artiste associée au Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon, Aurore Evain est autrice, comédienne, metteuse en scène et historienne du théâtre.
Elle s’est formée aux Conservatoires des Xe, VIe et XIIIe arrondissements de Paris, et a suivi le cursus d’Études théâtrales de la Sorbonne Nouvelle, avec une spécialisation en histoire de l’Ancien Régime. Elle s’engage à travers ses actions culturelles et artistiques à la redécouverte des créatrices passées, et est à l’origine des Journées du Matrimoine.
Parallèlement à sa carrière de comédienne, elle écrit sa première pièce à l’âge de vingt ans : Femmes d’attente est mise en scène par Stéphan Druet en 1998 au Bouffon Théâtre. Elle reçoit l’intérêt de la critique (A. Héliot : Le Figaro ; émission Le Masque et la Plume ; invitée du Cercle de minuit par Ph. Lefait) et est lauréate du concours théâtral de la Sorbonne Nouvelle.
En 2001, elle publie L’Apparition des actrices professionnelles en Europe (L’Harmattan), puis consacre ses recherches aux autrices de théâtre professionnelles sous l’Ancien Régime.
À partir de 2007, elle co-dirige une anthologie de leurs pièces (Théâtre de femmes de l’Ancien Régime, 5 vol., Classiques Garnier). Régulièrement, elle rédige des articles, et donne des conférences en France et à l’étranger : Nouveau Théâtre de Montreuil et Théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet (Lancement des Saisons Egalité), EHESS, Univ. Paris 8, Univ. de Liège, Univ. de New York, Théâtre du Nord, CDN de Grenoble, Réseau en scène (Montpellier), Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon, Univ. de Saint-Quentin-en-Yvelines,…
De 2006 à 2010, elle organise des mises en espace autour du théâtre de Corneille et des pièces de femmes de l’Ancien Régime. Elle est intervenante dans le cadre des Ateliers de formation en art dramatique animés aux Conservatoires des VIe et Xe arrdt de Paris.
En 2010, elle adapte et met en scène Le Lieu perdu, roman de Norma Huidobro, dans le cadre du festival Nuits d’Été Argentines (juil.-août, Paris).
En 2015, elle recrée, pour la première fois depuis 350 ans, Le Favori de Madame de Villedieu (1665) à la Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt (en tournée : Théâtre Berthelot de Montreuil, Théâtre des Ïlets – CDN de Montluçon… ; spectacle sélectionné dans divers festival, dont le Festival International de Théâtre Classique d’Almagro, en Espagne).
En 2016, elle mène un projet d’écriture avec Marie Potonet et Claire Barrabès (Looking for Laodamie) autour de la tragédie Laodamie de Catherine Bernard, première pièce de femme jouée à la Comédie-Française, en 1689 (aide SACD, Résidence La Chartreuse, mars 2016 ; Terres de Paroles, Rouen, avril 2016 ; France Culture, Une vie, une œuvre, 2017). A cette occasion, elle entame un dialogue avec Virginia Woolf sur « la sœur de Shakespeare », qui la conduit à interroger la véritable identité du dramaturge (projet en cours d’écriture).
En 2017,   le Théâtre Municipal Berthelot de Montreuil lui passe commande d’une conférence-spectacle sur La Princesse de Montpensier de Madame de Lafayette. Elle travaille actuellement à son prochain spectacle Knockesse, ou le Triomphe de la médecine, « très légèrement adapté de l’œuvre de Jules Romain ».
www.auroreevain.com